Le contenu de ce site web n’est pas encore adapté aux mesures reprises dans l’arrêté ministériel du 28 octobre 2020. Nous travaillons à le mettre à jour. Retrouvez ici les informations générales sur les mesures valables à partir du 29 octobre.
fps health belgium banner

Suivi des contacts : ralentir le virus ensemble

Le suivi des contacts consiste à détecter quelles personnes sont entrées en contact avec une personne malade, afin de leur communiquer les conseils adaptés.

En Belgique, le suivi des contacts est réalisé par le biais d’une collaboration historique entre l’AVIQ pour la Wallonie, les Services du Collège réuni (COCOM) pour Bruxelles, la VAZG pour la Flandre et le Ministère de la Communauté Germanophone.

Les informations sur le suivi des contacts en Langue des Signes de Belgique Francophone se trouvent ici.

Des symptômes COVID-19?

  • Appelez votre médecin traitant. Il organisera le rendez-vous pour votre test.
  • Restez à la maison.
  • Evitez les contacts rapprochés avec les personnes avec lesquelles vous vivez.

Votre test est négatif? Vous pouvez à nouveau quitter votre habitation.

Votre test est positif?

  • Si vous avez des symptômes, restez en isolement minimum 7 jours après l’apparition de vos symptômes ET jusqu’à au moins 3 jours sans fièvre ET jusqu’à la fin de vos symptômes respiratoires (essoufflements, difficultés à respirer).
  • Si vous n’avez pas de symtômes, restez en isolement minimum 7 jours après votre test.
  • Les personnes avec lesquelles vous vivez doivent observer une quarantaine.
  • Essayez de faire une liste des personnes avec lesquelles vous avez eu des contacts au cours des deux jours précédant vos symptômes (par exemple : les membres de votre famille, vos collègues, un ami ou une amie avec lequel/laquelle vous avez fait une promenade, le facteur à qui vous avez parlé, …).
  • Si cela est possible, votre liste devrait reprendre, si vous les connaissez, le nom, le numéro de téléphone, l’adresse postale, la date de naissance, et l’adresse email de ces personnes de contact.

Un collaborateur des autorités vous appellera avec le numéro 02/214.19.19. Il est important que vous répondiez à ses questions de la manière la plus complète possible :

  • Il ou elle vous demandera la liste des personnes de contact que vous aurez constituée.
  • Vous devrez également donner des informations sur vous-même, pour que votre situation puisse être évaluée concrètement : votre date de naissance, votre état de santé général, votre emploi, vos contacts avec des personnes à risques, etc.

Ces données seront traitées en toute confidentialité. Grâce à votre collaboration, les personnes avec lesquelles vous aurez eu des contacts seront averties à temps et pourront, si nécessaire, suivre leurs éventuels symptômes.

Je suis peut-être entré(e) en contact avec quelqu’un qui est porteur du Covid-19

Vous êtes entré en contact avec une personne qui semble maintenant être malade ? Vous avez eu des contacts avec cette personne pendant une longue durée (plus de 15 minutes) et de près (moins d’1,5 mètre de distance) ? (Par exemple : une personne qui vit sous le même toit que vous, un collègue assis près de vous au bureau, un ami ou une amie de l’école). On appelle cela un contact à haut risque d’être infecté. Qu’est-il demandé alors de faire ?

  • Restez 10 jours à la maison en quarantaine et soyez particulièrement prudent pendant les 4 jours suivants.
  • Couvrez votre nez et votre bouche (par exemple avec un masque buccal).
  • Lavez-vous les mains régulièrement.
  • N’accueillez pas de personnes extérieures chez vous.
  • Vous ne pouvez sortir que pour aller chez le médecin, à la pharmacie ou au supermarché, si vous n’avez pas d’alternative. Si possible, demandez à l’un de vos proches de faire vos courses pour vous.
  • Prenez votre température deux fois par jour.

Vous avez eu un contact avec des personnes testées positives ou malades, au supermarché, par exemple, ou avec un collègue assis loin de vous au bureau ? On appelle cela un contact à bas risque. Qu’est-il demandé alors de faire ?

  • Couvrez votre nez et votre bouche lorsque vous quittez la maison (par exemple, avec un masque buccal) Vous pouvez donc aller à l’école ou travailler.
  • Lavez vos mains soigneusement et souvent.
  • Restez pendant 14 jours à 1,5 mètre de distance de toutes les autres personnes.
  • Appelez votre médecin généraliste et isolez-vous si vous présentez des symptômes.

Et mes données?

Nous traiterons vos données de manière totalement confidentielle. Comment?

Vos données, ainsi que les données de personnes avec qui vous avez été en contact, sont récoltées et traitées dans une banque de données par l’Institut belge de santé, Sciensano.

L’information que vous transmettez sera utilisée pour

  1. pouvoir tracer les patients concernés et les contacter à l’aide d’un centre d’appel ;
  2. fournir des informations pertinentes aux services de prévention et d’inspection sanitaires des régions dans le cadre d’initiatives visant à contrer l’extension d’effets néfastes causés par des maladies infectieuses ;
  3. permettre une recherche scientifique, statistique et/ou de support à la politique, après pseudonymisation ou anonymisation des données.

Une grande importance est accordée à la protection de vos données à caractère personnel. De ce fait, l’accès à vos données personnelles est limité

  1. au centre d’appel
  2. aux services de prévention et d’inspection sanitaires des Régions
  3. aux scientifiques liés au COVID-19 Risk Assessment Group. Tous ces acteurs ainsi que les techniciens de Sciensano qui entretiennent la banque de données sont tenus de traiter vos données en toute confidentialité. Toutes les données à caractère personnel reçues seront effacées par Sciensano avant le 9 juin 2020. Les données destinées à la recherche scientifique seront conservées jusqu’à 30 ans après le décès du patient dans un environnement distinct et sous forme pseudonymisée.

Les personnes de votre liste de contact ne seront pas informées de votre nom lorsqu’elles seront appelées. Vous resterez anonyme. Les informations que vous transmettez ne seront pas utilisées pour vérifier que vous respectez bien les mesures. Elles ne sont pas partagées avec la police, la Justice ou un autre service de contrôle.

Vous pouvez être contacté par téléphone, sms, email ou quelqu’un peut venir chez vous.

  • Si vous avez eu un contact à haut risque, vous devez rester 10 jours à la maison (+4 jours de vigilance) et vous recevrez une attestation de quarantaine par email.
  • Si vous êtes contacté, il se peut que l’on vous demande votre numéro de registre national. Il sera utilisé pour la préparation éventuelle de votre attestation de quarantaine.

Annexes

Questions fréquemments posées