fps health belgium banner

Si vous êtes malade...

Toute personne souffrant d’infections des voies aériennes doit rester à la maison et prendre contact par téléphone avec son généraliste. Le médecin généraliste déterminera, par téléphone, si la personne peut rester chez elle pour se soigner ou si elle doit être hospitalisée.

  • Vous restez au moins 7 jours à la maison et certainement tant que vous continuerez à présenter des symptômes (si vos symptômes perdurent au-delà de 7 jours, vous resterez donc plus longtemps chez vous).  
  • Rester à la maison signifie que vous ne quittez pas votre habitation. Vous ne faites pas de courses, vous ne sortez pas en rue, vous n’allez pas vous promener…
    • Sortir dans votre jardin ou sur votre terrasse est en revanche autorisé.
    • Vous pouvez aussi rapidement sortir pour vider votre boîte aux lettres.
    • Les contacts étroits et prolongés avec d’autres personnes doivent être évités en toutes circonstances.
    • Une personne de votre famille ou de votre cercle d’amis devra se charger de vos courses. Vous pouvez également vous les faire livrer. Évitez tout contact avec la personne qui vous apporte vos courses ou vos repas.  
    • Évitez aussi tout contact avec des personnes vulnérables comme les personnes âgées ou à immunité réduite.
  • À la maison, isolez-vous autant que possible des autres habitants. Vous séjournez dans d’autres pièces, vous mangez à part, vous dormez à part, vous utilisez une autre salle de bains s’il y en a plusieurs…
    • Vous aérez régulièrement les pièces dans lesquelles vous séjournez.
  • Vous pouvez porter un masque fait maison pour protéger les autres personnes habitant sous le même toit (vous trouverez des conseils et astuces sur faitesvotremasquebuccal.be)
  • Respectez scrupuleusement les consignes d’hygiène comme se laver les mains et utiliser des mouchoirs en papier pour tousser

Les membres de votre famille ou autres contacts (p. ex. vos collègues)

  • Les personnes qui habitent avec vous doivent essayer de s’isoler de vous le mieux possible (voir ci-dessus).
  • Qu’il s’agisse de personnes avec qui vous cohabitez ou avec qui vous êtes en contact (p. ex. vos collègues), elles ne doivent pas être placées en isolement. Elles peuvent encore sortir mais doivent respecter l’obligation générale de sortir le moins possible (sauf pour aller au travail, faire des courses ou du sport)
  • Respectez scrupuleusement les consignes d’hygiène comme se laver les mains et utiliser des mouchoirs en papier pour tousser
  • Nettoyez aussi la maison régulièrement (tous les jours), et surtout les surfaces fréquemment touchées (comme les poignées de porte)

Membres de la famille ou contacts qui travaillent dans le secteur des soins

  • Les membres de votre famille ou vos contacts qui travaillent dans le secteur des soins ne doivent pas être isolés (à domicile). Tant qu’ils ne présentent aucun problème de santé (toux, fièvre), ils peuvent continuer à travailler. En l’absence de symptômes, ils peuvent continuer à travailler. Ils doivent toutefois observer les procédures de prévention interne et/ou porter un masque chirurgical pendant 14 jours.
  • Les membres de votre famille ou vos contacts qui travaillent dans le secteur des soins ne doivent pas être isolés (à domicile). Tant qu’ils ne présentent aucun problème de santé (toux, fièvre), ils peuvent continuer à travailler. En l’absence de symptômes, ils peuvent continuer à travailler. Ils doivent toutefois observer les procédures de prévention interne et/ou porter un masque chirurgical pendant 14 jours.

poster thumb

Téléchargez nos Conseils aux personnes en isolement à la maison et à leur entourage

Qui testons-nous encore pour le COVID-19 ?

  • Seules les personnes souffrant de troubles respiratoires graves qui doivent être hospitalisées seront encore soumises au test COVID-19.
  • Les personnes souffrant d’infections des voies respiratoires qui ne nécessitent pas d’hospitalisation ne sont plus testées. On part du principe qu’elles ont le COVID-19. Le médecin généraliste leur demande d’appliquer l’isolement à domicile.
  • Exception: le personnel soignant (par exemple, les médecins et les infirmières) nécessaire aux soins sera testé en priorité en cas de troubles respiratoires, afin de pouvoir être ramené rapidement en soins en cas de test négatif.