10 astuces pour profiter de l'été en sécurité

Mesures concernant le territoire des pays classés zone à très haut risque

Vous trouverez ci-dessous une liste des pays à très haut risque :

Pays Interdiction d’entrée depuis Interdiction d’entrée jusqu’à Mesures sanitaires jusqu’à
 Afrique du Sud   28/04   /   / 
 Argentine   26/06   /   / 
 Bolivie   26/06   /   / 
 Botswana   26/06   /   / 
 Brésil   28/04    /   / 
 Chili   26/06    /   / 
 Colombie   26/06    /   / 
 Costa Rica   24/07    /   / 
 eSwatini   26/06    /   / 
 Lesotho   26/06   /   / 
Malawi 17/07  / 
 Mexique   10/07   /   / 
 Mozambique   26/06   /   / 
 Namibie   26/06   /   / 
 Paraguay   26/06   /   / 
 Pérou   26/06    /   / 
 Philippines   24/07    /   / 
 Suriname   26/06    /   / 
 Trinité-et-Tobago   26/06   /   / 
 Uruguay   26/06   /   / 
 Zambie   10/07   /   / 
 Zimbabwe  26/06    /   / 

Une interdiction d’entrée s’applique à ces pays “à très haut risque” :

Il est non-autorisé aux personnes qui se sont trouvées sur le territoire de pays classés à très haut risque à un moment donné au cours des 14 derniers jours de se déplacer, directement ou indirectement, vers le territoire belge.

Seules les personnes suivantes peuvent entrer ou transiter par la Belgique :

  • Les personnes ayant la nationalité belge ;
  • Les personnes qui ont leur résidence principale en Belgique ;
  • Le/la conjoint(e) ou le/la partenaire d’une personne qui a la nationalité belge ou qui a sa résidence principale en Belgique. Ce(tte) conjoint(e) ou partenaire doit vivre sous le même toit que la personne qui a la nationalité belge ou la personne qui a sa résidence principale en Belgique. Ces voyageurs doivent être en possession d’une attestation de voyage essentiel délivrée par la mission diplomatique ou le poste consulaire belge. Les partenaires de fait doivent avoir fourni des preuves plausibles d’une relation stable et durable (voir FAQ) ;
  • Les enfants d’une personne qui a la nationalité belge ou qui a sa résidence principale en Belgique ou de son/sa conjoint(e) ou partenaire tel que défini ci-dessus, à condition qu’ils vivent sous le même toit. Ces voyageurs doivent être en possession d’une attestation de voyage essentiel délivrée par la mission diplomatique ou le poste consulaire belge ;
  • Les personnes qui se rendent, via la Belgique, dans le pays de l’Union européenne ou de l’espace Schengen dont elles ont la nationalité ou dans lequel se trouve leur résidence principale ;
  • Les personnes voyageant en dehors de l’espace Schengen et de l’Union européenne (transit par un pays à haut risque sans quitter la zone internationale de l’aéroport ou transit en Belgique depuis un pays à haut risque sans quitter la zone extra-Schengen de l’aéroport) ;
  • Les personnes voyageant pour une raison humanitaire impérative. Ces personnes doivent être en possession d’une attestation de motif humanitaire impérieux délivrée par le poste diplomatique ou consulaire belge et approuvée par l’Office d’immigration ;
  • Le personnel de transport, le personnel chargé du fret et des marchandises, les marins, les membres d’équipage des remorqueurs, les pilotes et le personnel industriel employé dans les parcs éoliens en mer, qui se déplacent professionnellement. Ces voyageurs doivent être en possession d’un certificat délivré par leur employeur ;
  • Les diplomates, le personnel des organisations internationales et les personnes invitées par les organisations internationales dont la présence physique est indispensable au bon fonctionnement de ces organisations, dans l’exercice de leurs fonctions. Ces voyageurs doivent être munis d’une attestation de voyage essentiel délivrée par la mission diplomatique ou le poste consulaire belge.

Les voyageurs susmentionnés sont soumis à des mesures plus strictes avant et à leur arrivée en Belgique :

  • Avant l’arrivée en Belgique ils doivent toujours remplir un PLF (Passenger Location Form), quel que soit leur mode de déplacement ou la durée de leur séjour en Belgique ou à l’étranger.
  • S’ils n’ont pas leur résidence principale en Belgique, ils doivent toujours avoir un test PCR négatif préalable datant de moins de 72 heures ou à partir du 1er juillet un certificat numérique EU-COVID (ou un certificat qui serait jugé équivalent par la Commission européenne ou la Belgique).
  • Ils doivent être testés en Belgique le 1er jour (pour les résidents en Belgique uniquement) et le 7e jour (résidents et non-résidents). Toutes les personnes revenant d’un pays à très haut risque doivent être mises en quarantaine pendant 10 jours.
  • Les mesures applicables à l’arrivée en Belgique (tests/quarantaine) sont valables même pour les personnes vaccinées complètement.

Les conditions spécifiques ci-dessus s’ajoutent aux conditions normales d’accès à la Belgique. Il est important, entre autres, de toujours tenir compte des procédures de visa qui s’appliquent pour certains voyageurs.