fps health belgium banner

Les Belges qui étaient à bord du bateau de croisière Westerdam sont de retour chez eux

Les dix Belges qui étaient à bord du bateau de croisière Westerdam sont tous de retour dans notre pays. Les deux derniers ont atterri à Schiphol ce vendredi 21/02 matin et ont été pris en charge par un collaborateur de l’Agentschap Zorg en Gezondheid de la Communauté flamande.

8 autres de nos compatriotes étaient déjà rentrés ces derniers jours sur différents vols. Les médecins des autorités flamandes (Agentschap Zorg en Gezondheid) sont en contact avec eux. Les dix voyageurs ont accepté de respecter l’isolement provisoire à leur domicile, de vérifier quotidiennement leur température corporelle et de signaler immédiatement tout symptôme ou fièvre. Au moindre doute, un test sera réalisé par le laboratoire de référence de la KULeuven.

Toutes ces mesures sont proportionnées au risque limité auquel les passagers ont été exposés pendant leur séjour à bord du navire de croisière. Un passager américain a été testé positif au virus Covid-19 après avoir quitté le navire. Tous les autres passagers ont été déclarés en bonne santé et ont reçu l’autorisation de rentrer chez eux.

Jeudi dernier, 4 de nos compatriotes étaient déjà rentrés au pays et, le mercredi matin et samedi matin, 4 autres compatriotes étaient de retour dans notre pays.

A leur arrivée ou peu après, ces personnes ont été contactées par les médecins de l’Agentschap Zorg en Gezondheid et ont reçu des instructions.

Pour certaines des personnes revenues, il n’a pas été possible de savoir à temps à quel moment elles entreraient dans notre pays. Plusieurs vols de retour ont été détournés en cours de route ou modifiés à la dernière minute. Ces dernières n’ont donc pas pu bénéficier directement de la prise en charge par les médecins mandatés par les autorités et certains passagers se sont organisés eux-mêmes pour regagner leur domicile. Il aurait sans doute mieux valu éviter que 4 d’entre eux utilisent des transports publics. Le risque de contamination reste au demeurant très faible pour les passagers du Westerdam. Le fait que ces personnes restent à présent confinées à leur domicile, par précaution, élimine tout risque éventuel.